Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2001 7 20 /05 /mai /2001 02:40

21septembre 2012


Transmis par Christina Moreira

 

Vu sur le blog de José Arregi


josearregi.jpg


Salam alaikum, “paz con vosotros”, amigos americanos muertos en Libia. Vivid ahora en la Paz, más grande que aquella que quisisteis instaurar en esa tierra de desiertos y de oasis, de dunas de arena que flotan sobre mares de petróleo.

Salam alaikum, amigos musulmanes muertos en las últimas protestas en Yemen, Túnez y Sudán. Vivid también vosotros en la Paz, la paz que los de fuera y los de dentro han impedido en vuestras tierras a menudo desgarradas, convertidas en un laberinto de violencia sin razón ni término.

...


VOIR :


http://blogs.periodistadigital.com/jose-arregi.php/2012/09/18/p321523#more321523

 

 

 

 

SALAM ALAYKOUM

Par José Arregi

 

Salam alaykoum, « la paix soit avec vous », mes amis américains morts en Lybie. Vivez à présent dans la Paix, une paix plus grande que celle que vous avez voulu instaurer en cette terre de déserts et d’oasis, de dunes et de sable qui flottent au-dessus des mers de pétrole.

Salam alaykoum, mes amis musulmans morts dans les dernières émeutes au Yémen, en Tunisie et au Soudan. Vivez, vous aussi, en Paix, dans la paix que les vôtres ou des étrangers ont empêché de venir sur vos terres si souvent déchirées, transformées en labyrinthe de violence sans raison et sans terme.

Salam alaykoum, mes frères et sœurs musulmanes, vous qui croyez à la Paix et à la Compassion que nous appelons Allah ou Dieu. Le Prophète Muhammad –que la paix soit avec lui– fut un homme d’entente et de paix à une époque où les tribus arabes s’entredéchiraient. Votre religion est une religion de paix. Le saint Coran commande de vivre « pleinement en paix » (2,208), et enseigne que dans les jardins éternels, où coulent des ruisseaux, on n’entendra qu’une unique salutation : « Paix ! » (10,10). Et sa récitation chantée en arabe apaise le corps, enchante l’âme et la comble de paix.

Je veux honorer l’Islam comme religion de paix, malgré toutes ses contradictions, malgré toutes ses maudites guerres saintes, malgré sa triste histoire de violence, si ressemblante à celle des autres religions alliées du pouvoir (et sans doute fait-elle pâle figure face à « l’histoire criminelle » du christianisme...).

Honneur à l’Islam, malgré toutes ces horreurs commises, malgré tout le sang versé au nom d’Allah. Ceux qui font cela sont des délinquants et des blasphémateurs. Et nous savons qu’ils ne sont qu’une minuscule minorité, même si, parce que certains y trouvent leur intérêt, ils envahissent si vite les gros titres de nos journaux télévisés.

Je veux saluer l’Islam comme religion de liberté, malgré tous les régimes autoritaires d’hier et d’aujourd’hui. Et je reconnais ce qui est évident : les grandes puissances occidentales, de tradition et de population majoritairement chrétienne, ont promu et soutenu des régimes de cette espèce quand ils y ont vu leur intérêt, au nom de la sûreté (et du commerce), mais ils les ont combattus et renversés lorsque cela était de leur intérêt, au nom des droits humains (et du pétrole).

À présent, il s’agit d’imposer la démocratie. Je veux fêter « le printemps arabe » qui, malgré son dénouement final qui reste incertain, a d’ores et déjà démenti notre préjugé si profondément enraciné qui voulait que l’Islam soit incompatible, en soi, avec les droits humains et la démocratie. C’est faux. 

Je veux proclamer l’Islam comme religion de la raison, et rappeler que dans les premiers siècles il a accueilli en son sein l’ijtihad ou libre interprétation rationnelle du Coran, et que les sages musulmans excellèrent en mathématiques, en algèbre, en astronomie, en physique, en médecine, en musique et en poésie, y qu’il a donné des leçons à l’Europe latino-germanique.

Et je veux rappeler que le fondamentalisme musulman, né au XVIIIe siècle, a pris de l’importance justement après la Première Guerre Mondiale, lorsque la Grande-Bretagne et la France se sont partagé les restes de l’Empire Ottoman : une grande part du Moyen-Orient. Depuis lors, les puissances dites chrétiennes l’ont humilié et pillé.

Et c’est pour toutes ces raisons, mes frères et sœurs musulmanes, au nom d’Allah, le Compatissant, le Miséricordieux, au nom de son Prophète Muhammad – que la paix soit sur lui –, au nom du Coran qu’il a récité, je veux vous demander et vous supplier : ne répondez pas par la violence à ce film grossier qui parodie la figure du Prophète.

C’est une vulgaire, perverse et honteuse provocation, surtout si son producteur est, comme on le croit, un chrétien copte (quelle honte pour Jésus et pour les frères coptes poursuivis par certains salafistes musulmans !). L’auteur du film se déshonore lui-même. Ne lui prêtez aucune attention. Il ne mérite ni offense ni colère. Honorez la vie et vivez en paix. Honorez l’Islam. Prouvez que c’est une religion de paix, de liberté et de raison. Salam alaykoum.

 

José Arregi 

 

Pour prier 

Grâce à l’Amour

les épines se transforment en roses.

Grâce à l’Amour

Le vinaigre se change en vin doux.

Grâce à l’Amour

Le bûcher devient trône.

Grâce à l’Amour

Le revers de fortune apparaît comme une chance.

Grâce à l’Amour

Une grille couverte de cendres ressemble à un jardin.

Grâce à l’Amour

Le diable se transforme en houri.

Grâce à l’Amour

la pierre dure devient molle comme du beurre.

Grâce à l’Amour

L’angoisse se fait joie.

Grâce à l’Amour

Les anges se transforment en vampires.

Grâce à l’Amour

les piqures sont comme le miel.

Grâce à l’Amour

Les lions sont inoffensifs comme des souriceaux.

Grâce à l’Amour

la maladie est santé.

Grâce à l’Amour

La rage se change en miséricorde...

 

(Y. Rumi, poète mystique soufi du XIIIe siècle) 

 

 

1816757_OQISVWNOULYDRQV.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by partenia-au-dela-des-frontieres - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de partenia-au-dela-des-frontieres
  • Le blog de partenia-au-dela-des-frontieres
  • : Un espace pour échanger sur nos convictions parteniennes.
  • Contact

Texte Libre

Inscrivez-vous à la newsletter !

Vous inscrivez votre adresse électronique dans la case prévue à cet effet, ci dessous. Et vous recevez un mail à chaque nouvelle parution.

Recherche